Polska Izba
Handlowo-Przemysłowa
we Francji
Chambre de Commerce
et d'Industrie Polonaise
en France

General Motors projette de produire 400 000 véhicules en Pologne

27-08-2007

Peter Forster, PDG de General Motors Europe, a annoncé que la société souhaitait produire des véhicules en Pologne sous la marque Chevrolet. GM prevoit de produire 400 000 unités par an.

Plus tôt ce mois, GM a annoncé avoir payé 254,5 million de dollars pour sa participation à hauteur de 40% dans FSO.

GM est prête à payer au gouvernement polonais 192 million de dollars, en remboursement de l’argent investit par l’état, pour sauver le site de production FSO, après la faillite du Coréen Daewoo en 2001, selon Rzeczpospolita.

General Motors veut faire de la Pologne un centre européen de production de véhicules Chevrolet. Le constructeur américain compte produire au plus vite 400 000 voitures par an sous cette marque dans l’usine de FSO (cf. revues de presse des 29/11/06 et 15/3/07), a déclaré M. Carl-Peter Forster, président de GM Europe, au quotidien RZECZPOSPOLITA. Le constructeur américain a établi une nouvelle société avec le constructeur polonais, GM-FSO, dont il détient 40 % du capital (cf. revue de presse du 11/9/07). M. Forster a souligné que la coopération avec FSO n’était pas « un partenariat d’une durée de cinq ans, mais une alliance pour 25 ans ou plus ». Il a laissé entendre que General Motors envisageait de rembourser à l’Etat polonais des aides d’un montant de 138 millions d’euros que la Commission européenne avait autorisées à condition que la production du site ne dépasse pas 150 000 unités par an (cf. revues de presse des 15/3 et 2/4/07). Selon M. Forster, GM compte fabriquer dans dix ans un million de voitures Chevrolet par an en Europe, de préférence à Varsovie. La marque Chevrolet connaît le succès en Europe. Ses ventes sur le Vieux Continent ont dépassé les 300 000 unités l’an dernier. Ce volume a été réalisé pour moitié dans les anciens pays membres du Pacte de Varsovie, mais cette proportion devrait atteindre 70 % dans un avenir proche. (DER STANDARD, BUDAPEST BUSINESS JOURNAL 18/9/07, ECHOS 20/9/07)