Polska Izba
Handlowo-Przemysłowa
we Francji
Chambre de Commerce
et d'Industrie Polonaise
en France

Le nombre de défaillances d’entreprises en Pologne continue de baisser

27-11-2007

En 2007, 447 sociétés ont déposé leur bilan en Pologne, soit une baisse de 22% comparé à 2006, où 576 sociétés avaient fermé, selon le rapport publié la semaine dernière par la société d’affacturage et d’assurance Coface Poland. Le nombre d’entreprises en dépot de bilan est en baisse continuelle depuis 2002, où les faillites avaient atteint un sommet à 1,863 entreprises. Selon la Coface, le chiffre réel des entreprises en dépot de bilan est sans doute plus élevé, car les petites sociétés ferment souvent sans passer par les procédures d’insolvabilité.

En 2007, 447 sociétés ont déposé leur bilan en Pologne, soit une baisse de 22% comparé à 2006, où 576 sociétés avaient fermé, selon le rapport publié la semaine dernière par la société d’affacturage et d’assurance Coface Poland. Le nombre d’entreprises en dépot de bilan est en baisse continuelle depuis 2002, où les faillites avaient atteint un sommet à 1,863 entreprises. Selon la Coface, le chiffre réel des entreprises en dépot de bilan est sans doute plus élevé, car les petites sociétés ferment souvent sans passer par les procédures d’insolvabilité.

Le secteur du commerce de gros a vu le plus grand nombre de défaillance d’entreprises, avec la disparition de 74 entreprises – soit 17% des sociétés en dépot de bilan. Bien que ce chiffre soit en baisse de 38% en comparaison avec l’année précédente, ce secteur est resté le plus vulnérable aux faillites plusieurs années durant.

« Ceci résulte principalement de la structure financière compliquée du commerce de gros », qui dépend des banques et des prêts des fournisseurs » selon Marcin Siwa, le directeur de la branche de « risk-assessment » de la Coface en Pologne.

Le secteur du Bâtiment a pris la seconde place du classement, en nombre de faillites, avec 49 sociétés en cessation d’activité en 2007. « Les sociétés créés lors du boom de la construction présentent le plus grand risque d’insolvabilité, » selon M.Siwa . Cependant, ce secteur montre également des signes d’amélioration.

Alors que les prix de la main d’oeuvre et des matériaux augmentent, les petits promoteurs peuvent rencontrer des difficultés pour financer leurs investments. Selon les experts de la Coface, L’elimination des sociétés non fiables sera une bonne chose pour le secteur dans son ensemble, mais aura un mauvais impact sur l’image du secteur et sera douloureux pour les personnes ayant investi leurs économies dans ce secteur.

Sur le plan géographique, la Mazovie (région de Varsovie) (95 sociétés), la Silésie (67) et la Basse Silésia (42) sont les voivodies qui ont enregistré le plus grand nombre de faillite, comme c’était déjà le cas l’année précédente. Les experts de la Coface souligne que la croissance est plus soutenue dans ces régions, ce qui induit que le plus grand nombre de sociétés nouvelles est également enregistré dans ces voivodies aussi. Du point de vue statistique, il est normal que ce soit dans ces régions que l’on enregistre le plus de faillites.